Photos
Twitter
Facebook
Instagram
  • 11 and first match with the team Very happy tohellip
  • First training with my new team mitrakukarfc thanks mitrakukarpedia
  • ZZ10  MLS22
  • Family time
  • Dner avec les freros de Valencia
  • 13 aos mas tarde  Valencia con mi amigo hellip
  • Weve got the best midfield in the world Weve gothellip
  • Hello
  • La piovra nera  tornato in Italia ! ternanacalcio hellip
  • Menons le combat sans violences ne leurs donnons pas raisonhellip

Rejoignez-moi sur Twitter et Facebook !

Levante domine mais s’incline face à Séville 1-2.

 

Momo Sissoko Levante Seville

Levante méritait mieux que cette défaite face à Séville 1-2, tant les Valenciens ont produit une partie de qualité, quelques jours après leur victoire à Almeria 4-1. Avec 59% de possession contre 41%, 12 corners à 3, 346 passes réussites à 223, 19 tirs dont 6 cadrés contre 12 tirs dont 5 cadrés pour Séville, Levante a du s’incliner face au réalisme des visiteurs.

Momo Sissoko Levante -  Seville

C’est tout d’abord Kevin Gameiro, l’ancien joueur parisien et coéquipier de Momo Sissoko, qui s’illustrait en ouvrant le score dès la 10ème minute de jeu. Lancé en profondeur, l’attaquant tentait sa chance d’un tir croisé qui venait se loger dans la cage de Marino. Kevin Gameiro buteur et même passeur décisif à la 37ème minute. Le Sévillan s’arrache sur le côté gauche et délivre un centre que transforme Reyes. Marino sauvera les siens avant la mi-temps d’une superbe parade sur coup-franc. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 0-2.

Levante Seville

En seconde période, Levante domine et se procure une multitude d’occasions de buts. Le score reste incroyablement figé à 0-2 jusqu’à la 73ème minute, quand Uche trouve enfin le chemin des filets pour réduire le score à 1-2. Il reprend un ballon aérien et trompe le portier de Séville. Malgré cela, Seville va ne craquera plus et sera même tout proche d’aggraver la marque en toute fin de rencontre.

La combativité de Levante n’a pas été récompensée, mais laisse tout de même beaucoup d’espoir à Momo Sissoko (81 minutes de jeu) et aux siens dans la course au maintien.

Conception - Réalisation Fets & Peyton Contact / Crédits © 2012-2017 momo-sissoko.com
Réseaux sociaux
FACEBOOK
TWITTER