Photos
Twitter
Facebook
Instagram
  • 11 and first match with the team Very happy tohellip
  • First training with my new team mitrakukarfc thanks mitrakukarpedia
  • ZZ10  MLS22
  • Family time
  • Dner avec les freros de Valencia
  • 13 aos mas tarde  Valencia con mi amigo hellip
  • Weve got the best midfield in the world Weve gothellip
  • Hello
  • La piovra nera  tornato in Italia ! ternanacalcio hellip
  • Menons le combat sans violences ne leurs donnons pas raisonhellip

Rejoignez-moi sur Twitter et Facebook !

Momo Sissoko n’a pas douté – Itw Football365

 

Momo Sissoko nous a reçu récemment chez lui afin de revenir sur ses six premiers mois au PSG. Très heureux de faire partie de cette nouvelle aventure, il reconnaît qu’il lui a fallu plusieurs matchs pour se remettre dans le bain.

Momo Sissoko, votre choix de signer au PSG s’était-il fait naturellement ?
Non, pas naturellement, car à ce moment-là, j’avais des propositions en Angleterre. Il fallait que j’attende et c’est vrai que les discours d’Antoine Kombouaré et de Leonardo m’ont convaincu. C’est pour ça que j’ai opté pour le PSG. En plus, c’était le moment idéal pour signer à Paris. Paris veut construire une grande équipe et faire de grandes choses à l’échelon national comme européen. Il n’y a qu’à voir toutes les recrues qui sont arrivées. Le projet est super intéressant et c’est pour ça que je voulais vraiment en faire partie. J’espère que ça va payer.

Après vos premiers matchs avec le PSG, vous aviez été très critiqué pour votre agressivité. Comment l’avez-vous vécu sur le moment ?
Dans tous les championnats dans lesquels j’ai joué, il m’a fallu un temps d’adaptation. Que ce soit en Espagne, en Angleterre ou en Italie. En France, ça a été la même chose. C’est ce que j’ai fait une nouvelle fois : je me suis adapté. Maintenant, c’est vrai que quand, après huit mois de blessure, tu reviens et au premier match, tu te prends un carton… (ndlr : à Bilbao le 29 septembre). En fait, tu as envie de bien faire et de montrer que toutes les choses qui ont été dites sur toi ne sont pas forcément vraies. Je pense que j’ai voulu faire trop bien les choses, et, malheureusement, au final, je me prends ce carton rouge. Mais jamais ça ne m’a affecté. Je pense même que c’est normal après huit mois d’indisponibilité de montrer tout de suite beaucoup t’engagement quand tu rejoues.

Lisez l’intégralité de l’interview accordée au site football365 en cliquant sur ce lien

Conception - Réalisation Fets & Peyton Contact / Crédits © 2012-2017 momo-sissoko.com
Réseaux sociaux
FACEBOOK
TWITTER